Prendre ses petits plats en photo: le guide

16 Nov 2020

En ce moment, pas un jour ne passe sans que nos résaux sociaux ne soient inondés de bons petits plats. Que l’on soit à la maison, dans un café ou au restaurant, prendre nos plats en photos est devenu quelque chose de naturel. En même temps, quand les plats sont aussi magnifiques, cela serait un crime de ne pas les partager ! La “food” photographie, appelée photographie culinaire en français, parait facile. Pourtant, un simple flatlay ne suffit pas à faire ressortir la beauté du plat. C’est pourquoi AirBrush vous a concocté cet article avec tous nos trucs et astuces pour des photos “food” alléchantes et réussies. 

Composition

Bien avant même de prendre votre photo, vous devez penser à sa composition. Cet aspect est le plus important quand il s’agit de photographier des aliments. Après tout, le but de la photo est de donner faim à celui qui la regarde. Alors, voici quelques conseils. Pensez à mettre le plat principal en avant et organisez l’espace autour de celui-ci. Vous pouvez ainsi ajouter des éléments secondaires tels qu’un couteau, des couverts, sel, poivre ou même une serviette. Faites attention tout de même à ne pas trop “charger” votre photo, les éléments secondaires doivent le rester. Comme on dit en anglais, “less is more” (moins c’est plus) !

Raconter une histoire 

La photographie culinaire, c’est aussi raconter une histoire avec une photo, celle de votre plat. Cette narration visuelle, ou storytelling, peut être réalisée en ajoutant des éléments à votre composition. Par exemple, vous pouvez utiliser en arrière-plan les ingrédients dont vous vous êtes servis pour cuisiner votre plat. Vous pouvez également créer du mouvement en versant du lait, du sirop, de la sauce, ou en incluant des personnes (ou leurs mains) dans votre photo.

Essayer différents angles de prise de vue 

L’avantage de la photographie culinaire, c’est qu’il n’y a absolument pas de règles standards à respecter. Ne soyez pas timide, et faites bouger votre plat autour de la table ! Certaines assiettes sont plus photogéniques d’en haut, alors que d’autres plats sont sous leur meilleur angle plutôt de côté, ou même en gros plan. Peut importe l’angle que vous choisissez, l’important est que cela soit appétissant. Et si vous n’êtes pas sûr de l’angle que vous devriez aborder, photographiez-les tous ! Vous pourrez ainsi choisir la meilleure photo plus tard.

Conseil pro: peu importe l’angle de prise de vue choisi, souvenez-vous qu’Instagram préfère les photos au format 1:1. Recadrez votre photo en un seul clic avec l’outil Crop.

Ombres et lumières

Dès qu’il s’agit de photographie, le plus important c’est la lumière. En food photographie, la lumière naturelle est préférée. Au restaurant ou au café, pour avoir la meilleure photo, choisissez une table près d’une fenêtre. Si vous êtes à l’extérieur, la lumière peut être trop “dure” et créer des ombres importantes. Cela est d’autant plus vrai si vous photographiez votre plat à midi, l’heure à laquelle la lumière est la plus intense. Si des ombres “douces” sont appréciées, car elles aident à créer de la profondeur, à l’opposé, les ombres trop intenses vous ferons perdre les détails de votre photo. S’ill est impossible de changer la lumière naturelle au moment du shoot, il est possible d’ajuster les ombres et la lumière au moment de la retouche. Utilisez l’outil Enhance de l’appli AirBrush pour un résultat optimal. 

Arrière-plan

L’arrière-plan de votre photo va vous aider à créer une atmosphère globale. En utilisant des arrière-plans classiques, tels qu’une table blanche, un comptoir en marbre, une planche à découper ou un simple fond noir, vous aidez la personne qui regarde votre photo à concentrer son attention uniquement sur votre plat. Il est aussi intéressant de jouer avec des couleurs flashy, surtout si vos alliments sont eux aussi de couleurs vives. Cela les fera ressortir encore plus ! L’arrière-plan est quelque chose de modulable si vous prenez vos photos à la maison. Au restaurant, vous n’avez pas le choix. Si votre arrière-plan est encombré, utilisez l’effet Bokeh pour flouter le tout et remettre votre plat sous le feu des projecteurs. 

Couleurs

Un des éléments les plus importants en photographie culinaire, c’est les couleurs. Vos aliments ont tous une couleur différente et il est toujours intéressant de les explorer. Mais avec les différentes lumières et les réglages techniques de votre appareil, les couleurs de vos plats ne sont pas toujours fidèles à la réalité. Vous pouvez bien évidement ajuster ces couleurs en un seul clic avec AirBrush. Pour cela, rien de plus simple, utilisez l’outil Filters. Certains filtres peuvent adoucir les couleurs de votre photo, créant ainsi une atmosphère douce et chaleureuse, alors que d’autres feront ressortir les couleurs les plus vibrantes.

Noir et Blanc

Vous ne pourrez jamais commettre un faux pas en utilisant des photos en noir et blanc. Ce genre de photographie apporte un je-ne-sais-quoi et crée une atmosphère sophistiqué. Cela fonctionne aussi avec vos assiettes ! En utilisant la gamme de filtres B&W, ajoutez du contraste à votre photo et révélez-en tous les détails !

Maintenant que vous avez tous nos trucs et astuces pour prendre des photos culinaires, nous avons hâte de découvir vos petits plats. Avec l’appli AirBrush, montrez-nous ce que vous mangez tout autour du monde ! Partagez vos photos avec la communauté via l’hashtag #AirBrushApp, et suivez-nous sur @airbrushofficial.